27/08/2014

L’huile de foie de morue, des bienfaits sur la santé

huile-de-foie-de-morue.jpg

La première utilisation médicale de l’huile de foie de morue remonte à 1789 dans le cadre du traitement du rhumatisme par le Docteur Darbey de Manchester – Angleterre. En 1824, elle intervient dans le traitement du rachitisme. Depuis, elle est devenue un produit connu de tous pour ses valeurs nutritives incontournables, notamment en vitamine D et en oméga-3.

L’huile de foie de morue, un complément alimentaire efficace

Extraite du foie de morue de l’Atlantique, l’huile de foie de morue est un concentré d’acide gras oméga 3 de type EPA et DHA. Elle est une des principales sources de cette forme de graisse polyinsaturée « essentielle » dont notre corps ne peut pas fabriquer seul. 

L’huile de foie de morue est également riche en vitamine A et D. C’est la raison pour laquelle elle est administrée aux enfants à titre de prévention contre le rachitisme. Véritable complément alimentaire puissant, l’huile de foie de morue varie selon l’espèce de morue utilisée.

L’huile de foie de morue et ses effets sur la santé

L’huile de foie de morue a été utilisée dans la médecine traditionnelle depuis plusieurs décennies. Et pour cause, il s’agit d’un produit naturel aux vertus thérapeutiques réelles.

Ainsi, elle intervient dans le traitement des problèmes articulaires tels que l’arthrite. Elle détient également des effets positifs sur l’état cardiovasculaire, notamment liés à sa teneur élevée en oméga 3.

Ses nombreux nutriments agissent aussi sur la beauté des dents, des ongles, des cheveux et de la peau.

L’huile de foie de morue intervient, par ailleurs, dans la prévention des maladies coronariennes de type athérosclérose pour une santé améliorée. A appliquer localement sur les plaies, elle intervient favorablement dans Le processus de cois et de cicatrisation.

Riche en vitamine D, l’huile de foie de morue permet enfin d’améliorer les performances cognitives. Agissant sur la fonction cérébrale, ce nutriment permet de ralentir les effets du vieillissement sur le système cognitif.

Les commentaires sont fermés.